Grand Angle - Conférence des Grandes Ecoles

Grand Angle

La lettre d'information de la Conférence des Grandes Écoles

n°32
Septembre 2012

Imprimer la page
Lettres d'informations précédentes
Yves-François LE COADIC Professeur honoraire de Science de l'Information du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) Secrétaire de la section Sciences, histoire des sciences et des techniques et archéologie industrielle du Comité des Travaux Hist

La science de l’information peut-elle être une discipline scolaire ? Par Y-F. Le Coadic

La science de l’information, rappelons-le, a pour objet " l’étude des propriétés générales de l’information (nature, genèse, effets) c’est-à-dire plus précisément l’analyse des processus de construction, de communication et d’usage de l’information et la conception des produits et des systèmes qui permettent sa construction, sa communication, son stockage et son usage " (*).

Selon que l'information est destinée aux secteurs professionnels (scientifique, technique, économique, etc.) ou au grand public, la science de l'information se décline en documentation, veille, intelligence économique ou journalisme, communication et médias de masse. Ayant identifié et délimité ses concepts, ses techniques, ses outils et ses méthodes, ayant une histoire, une épistémologie, la science de l'information a le statut de discipline scientifique. Elle est enseignée à l'université et elle est aussi enseignable à l'école, au collège, au lycée.

L'émergence dans l'enseignement d'une discipline scolaire « Information » et d'un corps d'enseignants spécialisés est le viatique à l'entrée des élèves, des étudiants et des enseignants des autres disciplines dans la société de l'information. Elle permettrait de lutter contre cet important analphabétisme informationnel et contre un illettrisme informationnel grandissant, donc de combler l'écart qui se fait jour entre les info-riches et les info-pauvres, c'est-à-dire entre ceux et celles qui maîtrisent l'information et ceux et celles qui ne la maîtrisent pas.

Maîtriser l'information (plus généralement avoir une culture de l’information information literacy), c'est, après avoir compris la dynamique des activités économiques et sociales responsables de la production de ces informations, pouvoir informer et s'informer. C'est-à-dire d’une part apprendre à rechercher et à user de l’information et d’autre part à construire et à communiquer de l’information.

Le premier apprentissage va permettre d'apprendre à l'élève, à l'étudiant, à l'enseignant à formuler leurs besoins d'information, à les négocier et à les diagnostiquer et à acquérir une bonne connaissance des techniques d'information. Puis de savoir comment "chasser" (rechercher) l'information, comment la "capturer" (trouver). Enfin il les conduira à savoir évaluer l'information recueillie, à l'organiser afin de la stocker et à en faire un bon usage.

Le deuxième apprentissage a pour but de les préparer à la production d'informations et à la communication de ces informations. Ce qui exige d'avoir des connaissances rédactionnelles et de savoir utiliser les techniques de présentation et de publication de l'information produite.

Force est de constater dans les expériences de formation qui existent aujourd’hui que l’accent est davantage mis sur la maîtrise des outils que sur la maîtrise des concepts. Donc sur des connaissances communes, techniques, instrumentales parfois teintées d’un fort empirisme. Force est aussi de constater que c’est le « savoir s’informer » qui est principalement étudié.

Il est donc tout à fait justifié et justifiable d'enseigner l'information aux collégiens, aux lycéens, aux étudiants, d'enseigner l'information "de la maternelle à la grande école" pour qu'ils acquièrent cette information literacy qui les aidera à mieux discerner les différentes informations, qu'elles soient à destination des professionnels ou du grand public.

Yves-François LE COADIC
Professeur honoraire de Science de l'Information
du
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)
Secrétaire de la section Sciences, histoire des sciences et des techniques
et archéologie industrielle du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)

Contact

(*) D’après : LE COADIC Y.F - La science de l’information
Que sais-je ? n°2873 – PUF, Paris, 2004. En savoir plus...

CGE – Conférence des Grandes Écoles - 11 rue Carrier-Belleuse 75015 Paris
Tél. : 01 43 26 25 57 - Contact : info@cge.asso.fr - Site Internet : www.cge.asso.fr

Pour recevoir notre lettre d’information, inscrivez votre email ci-dessous :

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de la lettre d’information « Grand angle ». Les destinataires des données sont les membres du service communication de la CGE. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à CGE – Rédaction Grand Angle, 11, rue Carrier-Belleuse 75015 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.