Grand Angle - Conférence des Grandes Ecoles

Grand Angle

La lettre d'information de la Conférence des Grandes Écoles

N°82
Mars 2017

Imprimer la page
Lettres d'informations précédentes

La France dans la transformation numérique : quelle protection des droits fondamentaux ? Colloque organisé par le Conseil d'État le 6 février 2016

Ce colloque prolonge les analyses de l’étude annuelle 2014 du Conseil d’État, Le numérique et les droits fondamentaux, pour mettre en débat les mesures proposées au service de l’intérêt général et d’une meilleure protection des droits individuels. La première table ronde aborde la question du statut des données personnelles face au droit de propriété et au principe nouveau d’autodétermination informationnelle. La deuxième table ronde questionne le concept de plateformes au regard du droit de la concurrence et de la consommation, et de l’exigence de loyauté. Dans ces conditions, comment assurer la protection des données personnelles sans entraver la liberté d’entreprendre ? La troisième table ronde aborde le thème de la territorialité du droit face à l’effacement des frontières consubstantiel au développement de l’Internet. Comment réagir lorsque l’État n’est plus seul à intervenir dans le domaine essentiel de la protection des individus ou des entreprises ?
Des exemples concrets (utilisation des moteurs de recherche, données personnelles, réseaux sociaux, sites de partage de contenus) permettent de mesurer la portée des idées débattues et des solutions avancées, pour affronter dans le temps les enjeux de la transformation numérique de nos sociétés.

Le numérique et les droits fondamentaux - Étude annuelle 2014

Neutralité d’internet, gouvernance, « droit à l’oubli », propriété des données, exploitation et agrégation en méga-données, (Big Data) rôle inédit des grandes plateformes… Les bouleversements suscités par le numérique dans les domaines économiques, technologiques et sociaux interrogent tout particulièrement les repères juridiques habituellement reconnus. Si le numérique renforce la capacité des individus à jouir de certains droits, comme la liberté d'expression, la liberté d'entreprendre, il en fragilise d'autres, comme le droit à la vie privée ou le droit à la sécurité. C’est précisément cette ambivalence du numérique qui nécessite de repenser la protection des droits fondamentaux. L’étude annuelle du Conseil d’État, s’y emploie et formule 50 propositions pour mettre le numérique au service des droits individuels et de l'intérêt général.

Auteur(s) : Conseil d'État

Terra Data . Qu’allons -nous faire des données numériques ?

Depuis des milliers d’années, nous collectons de l’information et utilisons des algorithmes. Mais récemment, la récolte a littéralement explosé : les technologies numériques nous permettent de créer, stocker, transformer et transmettre des données dans des quantités et à une vitesse de plus en plus considérables. Ordinateurs, téléphones, objets connectés, réseaux sociaux... Chacun de nous contribue activement, consciemment ou non, à bâtir un nouveau continent, la Terra Data, la «terre des données». Entre promesses et menaces, quelle société se dessine derrière cette avalanche d’information ?  Cet ouvrage nous invite à découvrir ces nouveaux territoires, pour agir en faveur d’une utilisation des données responsable et humaniste. Internautes, ingénieurs, consommateurs, citoyens : ces enjeux nous concernent tous !
A paraître le 24 mars 2017 !

A propos des auteurs : Serge Abiteboul, chercheur en informatique à l’Inria (Institut de recherche en informatique et en automatique), est le commissaire scientifique de l’exposition Terra Data - Nos vies à l’ère du numérique, présentée à la Cité des Sciences et de l’industrie le 7 avril 2017. Il est notamment l’auteur, avec Gilles Dowek, du Temps des algorithmes (Le Pommier, 2017). Valérie Peugeot est chercheuse en digital studies à Orange Labs, membre de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), et présidente de l’association Vecam.

Le monde arabe en morceaux - Des printemps arabes à Daech

Véritable boîte à outils pour suivre l’actualité politique arabe, cet ouvrage s’appuie sur l’histoire longue des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient afin d’en expliquer les dernières crises : soulèvements de 2011, chute de régimes autoritaires, émergence de Daech, affrontements confessionnels, etc.
Mêlant synthèse de la recherche académique, cartes ou anecdotes de terrain, ce manuel de politique arabe décrypte l’évolution d’une région fragmentée, dont le destin est plus que jamais lié à celui de l’Europe. Le Maghreb reste un voisin mal connu. Les conflits en Syrie, en Libye et au Yémen, ou encore la reconquête irakienne contre Daech, amplifient la perception européenne d’un espace constamment en guerre. Les fortunes du Golfe alimentent les polémiques sur le rôle de ces pays dans l’économie mondiale et dans la diffusion de conceptions religieuses rigoristes.
S’il faut comprendre les conflits autant que la place de la religion dans les pays arabes, il est aussi important de porter son regard au-delà des chocs les plus spectaculaires. Derrière les violences qui crèvent l’écran, les sociétés se transforment en silence et dessinent tant bien que mal leur avenir.
A propos de l'auteur : Charles Thépaut est diplomate au Quai d’Orsay. Il a travaillé en Syrie, en Algérie, et séjourné dans de nombreux pays de la zone. Il est actuellement détaché auprès du ministère allemand des Affaires étrangères, dans l’unité chargée du suivi de la situation politique au Liban, en Syrie, et en Irak, ainsi que de la lutte contre Daech.

Télécharger

CP-avis de parution
CGE – Conférence des Grandes Écoles - 11 rue Carrier-Belleuse 75015 Paris
Tél. : 01 43 26 25 57 - Contact : info@cge.asso.fr - Site Internet : www.cge.asso.fr

Pour recevoir notre lettre d’information, inscrivez votre email ci-dessous :

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de la lettre d’information « Grand angle ». Les destinataires des données sont les membres du service communication de la CGE. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à CGE – Rédaction Grand Angle, 11, rue Carrier-Belleuse 75015 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.