Grand Angle - Conférence des Grandes Ecoles

Grand Angle

La lettre d'information de la Conférence des Grandes Écoles

N°64
juillet 2015

Imprimer la page
Lettres d'informations précédentes

Le numérique et la formation continue des enseignants dans les CPGE

Voici quelques exemples d’initiatives dans les classes préparatoires concernant ces deux enjeux.

SILLAGES : des MOOC et des ressources en ligne par et pour les CPGE

SILLAGES édite des ressources et des formations en ligne, labellisées, libres et gratuites, le plus souvent créées par des professeurs de CPGE, contribuant notamment à l’ouverture sociale, territoriale et internationale de l’accès aux grandes écoles de toutes filières.

Depuis le printemps 2014, SILLAGES propose des FLOT/MOOC (formations en ligne ouvertes à tous/massive online open courses) et cela a révolutionné le positionnement de l’initiative. D’une part, SILLAGES a vu son audience et son public s’élargir de façon spectaculaire : les 1 000 ressources et les 7 FLOT/MOOC proposés à ce jour comptabilisent 750 000 connexions. D’autre part, les auteurs SILLAGES ont vu leurs méthodes pédagogiques transformées par l’utilisation de leurs MOOC, utilisation qu’ils en font eux-mêmes dans leur CPGE, ou utilisation qu’en font leurs collègues pour leur propre usage ou celui de leurs élèves (la licence Creative Commons choisie par SILLAGES permettant ce partage).
Classe inversée, pédagogie participative, classe hors des murs, échanges entre « apprenants» de divers pays sur les forums … la matière vivante des FLOT/MOOC se prête admirablement aux nouvelles pratiques, rendant chacun acteur de sa formation, pour le bénéfice de tous.

Deux exemples d’utilisation des FLOT/MOOC SILLAGES sont décrits ici par leurs auteurs, tous deux professeurs en CPGE au lycée Montesquieu, au Mans. Le premier par Michèle TILLARD, professeure en CPGE littéraire, auteure des FLOT « Grec ancien pour débutants » et « Latin pour débutants », le second par Yannick LE BRAS, professeur en CPGE scientifique, co-auteur avec Serge ABITEBOUL et Benjamin NGUYEN du FLOT « Bases de données relationnelles ».

Michèle TILLARD

Les FLOT de grec et latin, destinés aux étudiants de Lettres et Première Supérieures grands débutants en langue ancienne, permettent, en une vingtaine de leçons chacun, d'acquérir les principales bases grammaticales et lexicales conduisant à un niveau L2 à l'issue d'une année d'apprentissage, à raison de 4 heures par semaine.

Ces deux FLOT, ouverts toute l’année comme l’ensemble des FLOT SILLAGES, répondent à plusieurs besoins, identifiés au terme d'une longue pratique en classe :
• Pour les étudiants de CPGE ou de l'Université, ils offrent un outil en ligne moderne, mieux adapté au niveau réel de nos élèves que les manuels jusque là utilisés ;
• Pour les enseignants, ils constituent un outil pédagogique améliorable en permanence grâce aux remarques des apprenants sur les forums (personnellement, j’utilise ces FLOT quotidiennement dans mes classes, mettant progressivement en place une « pédagogie inversée » qui donne la part belle à l'autonomie des élèves) ;
• Pour des étudiants qui ne peuvent bénéficier directement d’un enseignement de latin ou de grec, parce qu'ils sont trop loin d'un lycée, ou faute d'enseignant là où ils se trouvent, ils permettent à la fois de suivre une formation pas à pas et de participer à une véritable communauté éducative.

De fait, le public des FLOT dépasse largement celui des étudiants à qui ils étaient originellement destinés puisque nos apprenants vont aujourd'hui de la cinquième à ... la retraite ! Quant à leur zone géographique, elle est très vaste, les FLOT latin et grec comptabilisant chacun 13 % d'apprenants étrangers ; ceux-ci appartenant à 27 pays différents, répartis sur l'ensemble des continents, y compris l'Afrique, l'Extrême-Orient et le continent américain.
Enfin, ces FLOT, couplés aux fiches de vocabulaire éditées sur le wiki SILLAGES et aux « kits de survie » de l'helléniste et du latiniste publiés sur la plate-forme SILLAGES, déboucheront à terme sur une suite : un FLOT de version grecque, en cours de développement.
Les FLOT de langue ancienne offriront ainsi un apprentissage complet du latin et du grec, ouvert à tous, partout, de manière libre et gratuite. C'est, je crois, le seul moyen de sauver ces langues, et de créer, avec les outils d'aujourd'hui, une communauté d'humanistes digne de nos devanciers du XVIème siècle.

Yannick LE BRAS

Le FLOT Bases de données relationnelles est en place sur sillages.info depuis juin 2014. Il est né de la nécessité de formation des enseignants de classes de CPGE dans ce domaine : à la rentrée 2013, les nouveaux programmes ont introduit un enseignement d'informatique commun comprenant un chapitre concernant les bases de données relationnelles, destiné à être assuré par des enseignants non formés. En juin 2013, Serge ABITEBOUL, directeur de recherche Inria, professeur affilié à l’ENS Cachan, et Benjamin NGUYEN, professeur en informatique à l’INSA Centre Val de Loire, se sont proposés pour écrire un polycopié à destination de ces professeurs et plus tard, l'idée du MOOC est née afin de rendre ce travail accessible à tous.

Et en effet, le FLOT a su toucher un public très large, issu aussi bien du milieu de l'enseignement et de l'université que du monde professionnel. Il est suivi à 23 % par des étudiants (CPGE, Université...), à 37 % par des étrangers, et par des enseignants en CPGE qui cherchaient à se former en complément des stages proposés par les grandes écoles elles-mêmes. Benjamin NGUYEN témoigne : « Les élèves intégrant l'INSA CVL en 3e année ont des profils très différents : cycle préparatoire intégré, CPGE, IUT, Licence, ... Certains sont axés sur le côté théorique, d'autres le côté pratique. Je les ai tous invités à suivre le FLOT. Ceci a permis à chaque élève de se former sur les aspects auxquels il avait été moins préparé par son cursus précédent, pour aborder sereinement les enseignements plus avancés de bases de données. »

Ce FLOT a l'avantage de proposer un lien entre les aspects pratiques et théoriques des bases de données. Serge ABITEBOUL explique : « Les bases de données relationnelles proposent un exemple brillant de l’informatique en action. C’est une industrie florissante avec des systèmes de gestion de données extrêmement utilisés comme celui d’Oracle et des logiciels libres très populaires comme MySQL. Et c’est en même temps une théorie passionnante à la frontière de la logique mathématique et de la théorie informatique de la complexité. L’industrie propose sans cesse de nouveaux challenges. La théorie participe au développement de solutions. » On retrouve d'ailleurs ces deux aspects dans les motivations des 181 inscrits à ce jour : certains cherchent à acquérir des compétences opérationnelles dans un cadre professionnel, d'autres à se préparer à dispenser un enseignement plus formel. En ce sens, la construction de ce FLOT respecte entièrement l'idée des classes préparatoires : offrir aux étudiants une base formelle et théorique forte dans le but de maîtriser les outils qu'ils rencontreront dans leur vie professionnelle.

A propos de Nathalie VAN DE WIELE


Présidente d’ePrep, coordinatrice de SILLAGES, administratrice de Femmes & Sciences

Après une préparation à l’Ecole normale supérieure en tant qu’auditrice, Nathalie VAN DE WIELE obtient l’agrégation de physique en 1978. En 2000, elle ouvre un site mettant en accès libre et gratuit les ressources qu’elle bâtit pour ses élèves de CPGE. Elle se tourne alors définitivement vers les TICE au service de l’ouverture sociale et internationale de l’accès aux grandes écoles en lançant l'initiative à but non lucratif ePrep qu’elle dirige depuis 2001. Le développement d’ePrep lui ouvre de nouveaux domaines, comme celui de la recherche européenne, et lui permet de constituer un réseau de partenaires aujourd’hui investis avec ePrep dans l’initiative SILLAGES.info qu’elle coordonne depuis sa création, en 2010. Nathalie Van de Wiele est également administratrice de Femmes & Sciences, association qu’elle rejoint en 2008 et préside en 2013-2014.

A propos de Michèle TILLARD


Professeure de littérature, le latin et le grec ancien en CPGE au Lycée Montesquieu, au Mans


Ancienne élève de l'ENS de Sèvres (promotion 1979 lettres), Michèle TILLARD a obtenu l'agrégation de grammaire en 1982, puis un doctorat de littérature en 2005. Elle enseigne la littérature et les langues anciennes en classe préparatoire littéraire, et n'a de cesse, depuis le début de sa carrière, d'allier l'enseignement, particulièrement du latin et du grec, et les TICE. Elle anime depuis 2001 le site Philo-lettres consacré à la littérature et à l'antiquité grecque et latine.

Yannick LE BRAS

Professeur de mathématiques et d’informatique en CPGE au Lycée Montesquieu, au Mans

Ancien élève de l’ENS de Cachan, Yannick LE BRAS a obtenu l’agrégation de mathématiques option informatique en 2007. De 2007 à 2011, il étudie à Télécom Bretagne où il obtient une thèse dans le domaine des bases de données en 2011. Ses recherches, dirigées au sein de laboratoire LabSTICC par Philippe LENCA et Stéphane LALLICH,

A propos de Sillages

SILLAGES.info
7 FLOT/MOOC et 1 000 ressources comptabilisant 750 000 visites

L’initiative SILLAGES, lancée au Palais du Luxembourg en 2010, vise à contribuer à l’offre numérique de l’enseignement supérieur français de niveau L0 à L2 en proposant des ressources et des formations labellisées, libres et gratuites. SILLAGES s’adresse aux étudiants préparant leur entrée en grande école ou dans des formations équivalentes en France comme dans les pays francophones, mais aussi aux tuteurs accompagnant ces étudiants, aux enseignants recherchant des supports pédagogiques et plus largement à tout étudiant ou tout apprenant. SILLAGES édite notamment des ressources et des formations favorisant l’ouverture sociale et territoriale comme l’ouverture internationale de l’accès aux grandes écoles. L’initiative SILLAGES est conduite par une association de 14 membres présidée par la Conférence des grandes écoles et s’appuie sur une communauté d’auteurs et une communauté de pratique.
Les membres de SILLAGES sont à ce jour : la Conférence des grandes écoles et ePrep, à l’origine de l’initiative, des grandes écoles (l’Ecole normale supérieure, l’École normale supérieure de Cachan, l’École polytechnique, l’EDHEC et l’ESSEC), des associations (l’Association des proviseurs de lycées ayant des CPGE - APLCPGE -, des associations de professeurs de ces classes - l’ADEPPT et l’APPLS - et l’association Passeport Avenir), des universités numériques thématiques représentant les filières économiques et commerciales, littéraires et scientifiques (respectivement AUNEGE, UOH et UNISCIEL).

Formation continue des professeurs de CPGE

Le groupe LIESSE, Liaisons Interdisciplinaires avec les Ecoles d'enseignement Supérieur pour une Structuration des Echanges, trouve son origine dans les besoins de formation des professeurs des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE), induits par la réforme des programmes en septembre 1995. Constatant la nécessité d’une structure coordonnant et harmonisant dans la durée les contenus des activités futures de formation continue, l'Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques (UPS) a demandé la création d’une telle structure à la Commission Amont de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). Le groupe LIESSE a ainsi été constitué et a vocation à rassembler des représentants des Inspections Générales, des associations de professeurs (UPS, UPSTI, UPA), des CPGE et des Grandes Ecoles membres de la CGE.

LIESSE est chargé chaque année de recueillir les besoins de formations souhaitées par les enseignants de CPGE, de lancer auprès des Grandes Ecoles un appel à propositions de stages et d'en piloter la mise en place. Sa composition lui permet d’assurer le lien entre les CPGE et les Grandes Ecoles, grâce en particulier au relais efficace que constitue la CGE. LIESSE est particulièrement attaché à promouvoir la diversité et l’interdisciplinarité, aussi bien du point de vue des thèmes abordés que du public concerné, les stages s’adressant à des enseignants de toutes régions, ainsi que de filières et de disciplines diverses (scientifiques, économiques ou agronomiques). Ces stages offrent l’occasion aux professeurs de CPGE, non seulement de parfaire leurs connaissances scientifiques, mais également d’échanger avec les enseignants-chercheurs des Grandes Ecoles. Cette synergie contribue ainsi à une meilleure connaissance des Ecoles et des métiers auxquels elles préparent. Il s’ensuit la possibilité, pour les professeurs d'apporter une aide aux étudiants de CPGE dans la détermination de leur choix ultérieur. Enfin ces échanges peuvent aussi fournir de nombreuses illustrations aux notions théoriques présentées dans les cours de CPGE.

Depuis 1998, ce sont ainsi en moyenne, chaque année, 700 professeurs de CPGE qui bénéficient des 60 journées de stage proposées par une vingtaine de Grandes Ecoles.
LIESSE bénéficie d’un statut officiel auprès du Ministère de l’Education Nationale, qui jusqu'en 2003, prenait partiellement en charge les frais pédagogiques des Grandes Ecoles organisatrices de stages ; ce n'est malheureusement plus le cas aujourd’hui où le coût des formations est entièrement à la charge des Grandes Ecoles et des enseignants de CPGE. Le Ministère envoie la liste des stages agréés aux Recteurs d'académie, ce qui permet aux professeurs de CPGE d’obtenir auprès de leurs proviseurs des ordres de mission mais aucune indemnité de transport ni dégrèvement de frais. L’assiduité constante des professeurs de CPGE mérite hommage et encourage à perpétuer le projet.

C’est ainsi que, suite à la nouvelle réforme des programmes de CPGE et en particulier à l’introduction des cours d’informatique « pour tous » au programme des CPGE, 77 stages ont été organisés en 2012-2013, dont 56 dans le domaine de l’informatique, proposés par 23 Grandes Ecoles, permettant ainsi à plus de 1500 enseignants d’acquérir ou de consolider leurs connaissances, notamment dans le secteur informatique. Le bilan de l’année 2013-2014, avec 77 stages et environ 1800 participants, a confirmé le besoin de formation des professeurs de CPGE suite à l’évolution des programmes des Lycées et du profil des élèves intégrant les CPGE.

Au cours de ces deux décennies, le groupe Liesse a donc largement atteint son objectif initial, en répondant à un besoin de formation, mais il a également permis de favoriser les échanges entre les différents acteurs de CPGE, contribuant ainsi à une meilleure connaissance du monde des Ecoles, de l’Industrie et de la Recherche et pour les futurs diplômés des Grandes Ecoles à la qualité de leur formation.

A propos de Patrick Boucher

Patrick Boucher est Professeur Honoraire de CentraleSupélec, ancien Chef du Département Automatique de Supélec. Depuis 2013, il est animateur du groupe Liesse avec Maurice Charbit et également Président du Conseil Scientifique du pôle de compétitivité S2E2 (Sciences et Systèmes de l’Energie Electrique).

A propos de Maurice Charbit

Maurice Charbit est Professeur émérite de Télécom-Paristech, membre du département Signal/Image. Il coordonne avec Patrick Boucher les activités du LIESSE depuis 2013. Ses domaines de recherche sont les statistiques appliquées au traitement du signal, aux communications et au traitement d’image. Il a organisé à plusieurs reprises, pour le LIESSE, des stages de formation sur les logiciels de traitement du signal.

A propos de Benoit Jean

Benoit Jean est délégué aux Affaires Générales de Télécom-Paristech, il est chargé de la logistique et de la maintenance du site au sein du groupe Liesse.

CGE – Conférence des Grandes Écoles - 11 rue Carrier-Belleuse 75015 Paris
Tél. : 01 43 26 25 57 - Contact : info@cge.asso.fr - Site Internet : www.cge.asso.fr

Pour recevoir notre lettre d’information, inscrivez votre email ci-dessous :

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de la lettre d’information « Grand angle ». Les destinataires des données sont les membres du service communication de la CGE. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à CGE – Rédaction Grand Angle, 11, rue Carrier-Belleuse 75015 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.